Troisième période (1775-1800) : Les doctrines du sentiment et le préromantisme