Première période (1700-1740) Jean Baptiste Vico : sa philosophie de l’histoire