Mozia / Motya

 

Motyé ou Motya (grec : Μοτύη (ionien) ou Μοτύα (attique) ; italien : Mozia (err. Mothia) ; sicilien : Mozzia), est une ancienne et puissante cité phénicopunique de la côte occidentale de la Sicile, entre Drépane (l’actuelle Trapani) et Lilybée (l’actuelle Marsala).

Elle était située sur une petite île nommée au XIè 7è siècle San Pantaleo (Saint-Pantaléon) par des moines de l’ordre des Basiliens, ensuite rebaptisée Mozia selon le nom de l’ancienne cité, à environ 1 km de la côte sicilienne à laquelle elle était reliée par une chaussée artificielle pouvant être empruntée par des chariots à larges roues1.

La cité fut détruite lors d’un siège fameux en 397 av. J.-C., mais le site continua d’être habité par la suite, sans toutefois retrouver sa grandeur passée. L’île a fait l’objet de fouilles approfondies tout au long du XXè siècle, et les recherches s’y poursuivent. Les découvertes sont exposées dans un musée local, le Musée Whitaker.