Deuxième période (1740-1755) Théorie de l’esprit: La critique sceptique de Hume et le sentimentalisme d’Adam Smith